Bienvenue sur Owari no Seraph RPG !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tant de violence pour une simple promenade - Hana Murasame [-16 ans] (scène qui peut choquer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aristocrate
Origine : Japonaise

Fiche de Personnage :
Rang: D
Arme: Canne-épée
avatar
Ike Kita
MessageSujet: Tant de violence pour une simple promenade - Hana Murasame [-16 ans] (scène qui peut choquer)   Dim 30 Aoû - 20:43



Tant de violence pour

une simple promenade

Ft. Satochi Rei & Hana Murasame




Les derniers jours on était plutôt agréable et constructif pour moi, j'ai rencontré une jeune vampire, fit la connaissance d'un des enfants qui m'offre son sang et ai été invité dans le manoir d'un vieille aristocrate qui forgea pour moi l'arme de mes rêves. Mais après tant d'agitation, j'en oubliais presque d'aller prendre l'air. J'attrape un de mes plus simple costume et ma nouvelle canne, en bois d'ébène, surplombé d'une tête de cobra en argent et aux yeux rouges, à la bouche entre-ouverte; puis me met en route pour sortir du Sanguinem. Je n'ai pas de destination particulière mais je veux absolument traverser le parc national, la nature ayant repris ses droits en ville, c'est probablement le seul endroit qui a pu conserver sa beauté d'antan.

Une fois en route, j'arrive rapidement dans le parc que je traverse à petit pas, guidé par ma nouvelle canne et ses claquement au sol pendant que j'observe la végétation environnante. Tout semble figé dans le temps, comme si rien n'avait changé depuis la propagation du virus, et comme si rien ne changerait jamais. Je m'enfonce au plus profond du parc et finit par m'asseoir sur un banc, le regard lever vers le ciel, à moitié couvert par les cerisiers qui donne à l'endroit une teinte rosé terriblement relaxante. Je suis loin de tout. loin du Sanguinem, loin des enfants, loin de l'armée impérial, loin de la brigade Gekki mais au plus proche de moi même.

J'écoute le son du vent dans les cerisiers et profite de la brise fraiche tant que je le peux, mais j'entend quelque chose. Et ce quelque chose n'est pas naturel. J'ouvre les yeux et regarde autour de moi, à la recherche de l'origine du bruit qui ressemblait à un craquement de branche et un chuchotement. Je me lève et balaie le jardin du regard, tout semble normal mais quelque chose vient de bouger, une ombre derrière un arbre. J'approche à pas de loup de ce cerisier, mais mon regard est attiré par autre chose, un autre mouvement à quelque mètre à ma gauche, qui vient de traverser le pont au bois rouge qui passait au dessus d'un petit ruisseau pour se cacher quelque part.

Je ne suis visiblement pas seul ici et possiblement en sous-nombre, j'ai repéré deux ombres, mais il se peux qu'ils soient bien plus nombreux. Je reste sur mes gardes et me tourne vers le pont, la tête de ma canne dans la main droite et l'ébène dans la gauche, prêt à me défendre au moindre mouvement suspect. C'est à ce moment que ce quelque chose arriver vers moi, j'ai juste le temps de sortir la fine lame de ma canne de son fourreau en ébène et d'esquiver une balle qui vient se planter dans le banc.

Je me met en garde et me glisse derrière un cerisier à mon tour pour éviter le tireur. Je laisse tomber le bois de ma canne et ordonne à ma canne de me mordre. A cet instant, les yeux déjà rouge du cobra se mettent à briller et ses crocs se plante dans mon pouce. La fine lame similaire à celle d'une rapière change de couleur pour apparaitre rouge écarlate. Je la tiens verticalement face à moi, dos à l'arbre, prêt à surgir à tout instant pour me défendre, toute fois, je remarque que la balle dans le banc l'a rongé et traversé bien plus qu'une balle ordinaire, il est équipé pour tuer mais je ne lui laisserai pas ce plaisir.
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tant de violence pour une simple promenade - Hana Murasame [-16 ans] (scène qui peut choquer)   Lun 31 Aoû - 16:52

Tant de violence pour une simple promenade
feat. Hana Murasame & Ike Kita


Quelques heures auparavant, Rei fut convoqué avec Hana une jeune fille plus jeune que celui-ci mais qui était ici bien plus longtemps que lui, tous deux avait une mission bien précise, tuer un vampire plutôt un vieux vampire . Ce dernier fut tout excité, c'était la première fois qu'il était envoyé en mission surtout pour tuer un vampire, cette fois-ci il était chargé de tirer à distance, d'habitude ce n'est pas le cas mais je comprends le plan du Chef Hana se chargera sans doute de faire diversion pendant que celui-ci tente de l'atteindre avec son tir . Je ne serais pas facile mais au fond c'est normal vous avez vu ou que les missions de ce genre seraient faciles . Rei prépara toutes ces balles qui furent disposées dans un sac accrochaient à sa taille, c'est mieux ainsi accrochait comme ça .Quand tout fut prêt Rei rejoignit, la jeune fille dans la cour plus partir direction Shibuya jardin National, Hana était aussi équipée que celui-ci elle était déterminée pas comme Rei qu'il était plutôt tout excité que déterminé.

« Tu es prêtes ? Aller allons-y pas de temps à perdre » Dit-il tout marchant devant .

Une fois en route direction Shibuya ce dernier regarda tout entour de lui, le paysage avait changé le parterre était complètement fissuré, ce jour-là il eut comme un tremblement de terre mais je ne savais pas que ça avait fait de tels dégâts c'est impressionnant . Les fleurs commençaient à peine à fleurir, quelques pétales volaient dans le vent, comme avant, comme au bon vieux temps, quand il vit ça un petit sourire apparut sur les lèvres du jeune homme . Continuant sa route avec la jeune fille , celui-ci se posa tout d'un tas de questions comme si elle aussi avait déjà fait une mission comme celle-ci ou qu'elle avait déjà vu un vampire . Mais non aucun mot ne sortit de sa bouche, il hésitait à demander mais finalement il abandonna ses questions, ça ne sert à rien de demander ça, réfléchi  plutôt à la manière de le coincer peut-être qu'elle a une idée ? Peut-être ?

Regardant autour de lui il vit comme un parc, voyant cela il se retounir vers la jeune fille qui comprit tout de suite de quoi il voulait en venir , là-haut une ombre apparut, c'est sans doute se sataner vampire, tout de suite celui-ci se dirigea vers un mur complètement en morceaux mais assez pour s'y cacher, la jeune fille fait de même et s'y cacher à son tour, sortant quatre balles, il surveilla à ce que le vampire ne les est pas réparé, comme prévu non, après les avoir mis dans le fusil il s'avança tout en douceur pour enfin s'y recacher sans se faire voir . Par chance dans ce mur se trouva un trou, il était assez grand pour pouvoir viser le vampire avant de se concentrer pour tirer il observa le vampire . La description était bien le même vieux vampire barbu avec une canne assez étrange elle était en bois d'ébène, surplombé d'une tête de cobra en argent et aux yeux rouges, à la bouche entre ouvrir quelle étrange canne.

Il positionna son fusil en sorte à ce qu'il puisse viser correctement, celui-ci fit signe à la jeune fille , puis se mit en position de tirer hélas à peine il eut le temps que le vampire les repéra aussitôt, celui-ci se dirigea vers un pont peut-être fui-il ? Tan pis ! Celui-ci tira sans hésiter vers le vampire, le tir fit esquiver de pleins fouillés par l'adversaire la balle transperça un banc qui était juste derrière lui , raté comment on fait maintenant ? Une approche non c'est trop risqué Rei, se retourna vers Hana son regard fut hésitant, cette dernière se cacher pas loin de lui . Ce tir devait être décisive hélas il l'a raté, la honte commença à l'avachir, il ne sut quoi faire
Revenir en haut Aller en bas
Brigade Gekki
Origine : Japonaise

Fiche de Personnage :
Rang: D
Arme: Yukihina-ri
avatar
Hana Murasame
MessageSujet: Re: Tant de violence pour une simple promenade - Hana Murasame [-16 ans] (scène qui peut choquer)   Lun 31 Aoû - 20:24

Tant de violence pour une simple promenade
Cette fois je te tuerais
Aujourd'hui j'avais enfin ma troisième mission et dire que ma toute première mission je l'avais faite toute seule. Ça avait été ma toute première mission et même maintenant je me demande bien pourquoi on m'avait laissé la faire toute seule …. Sans personne .... 
A cause de  cela et de tout ce qu'il s'est passé après les autres élèves ont commencé à me voir comme une héroïne et croire que je suis super forte ou des trucs dans le genre. Mais, ce n'était pas le cas, je n'étais pas encore assez forte.
Après tout bien que ça ne soit qu'une seule fois ... Je n'ai pas réussie à tuer un vampire, mais un jour je le tuerais de mes propres mains.

Comme à mon habitude je me levais après avoir vu le même rêve que je voyais tous les jours.
M'étirant dans tous les sens je regardais par la fenêtre pour regarder un peu le temps avant de prendre ma douche pour ensuite enfiler mon uniforme de l'armée et pour finir en attachant mes cheveux en formes de couettes. En vous connaissant je suppose que vous vous êtes déjà demandés pleins de fois  pourquoi j'attachais mes cheveux sous cette forme n'est-ce pas ?
Hé, ben déjà je vous dis que ce n'est pas parce que je n'aime pas avoir les cheveux détachés, bien au contraire cela ne me dérange pas du tout. Mais puisqu'ils sont très longs lorsque je m'entraîne ou que je combats c'est assez embêtant de les avoir sur le visage etc … Du coup le plus pratique c'est de faire cette coiffure.
Je  me dirigeais vers le bureau, car j'avais été convoqué pour faire cette troisième mission.
Et avec moi il y avait un garçon plus vieux que moi au nom de Satochi Rei, mais moi je l'appelle Sato, on peut dire que c'est le surnom que je lui ait donné.  

D'après ce que j'avais compris on n'était pour le moment que deux et que trois autres membres viendraient nous rejoindre plus tard pendant la mission. Je trouvais ça assez étrange. Mais, bon pas grave
Mais quelque chose m'inquiétais, ce vampire en question, c'était celui que j'ai laissé filer.
Cette, fois je devais le tuer, car il pouvait faire du mal à quelqu'un et je ne voulais pas cela.  

Je donnais, alors rendez-vous à mon compagnon dans la cour, car là pour le moment chacun de nous devez se préparer. Alors, je partais en premier lieux au réfectoire pour aller manger toute seule, à cette heure, je me demandais bien ce que faisait les autres.
Cela fait, je me brossais les dents en prenant ce dont j'avais besoin c'est-à-dire enfiler cette cape et quelques petits trucs en plus.
Je l'attendais un peu dans l'endroit convenu, en lui faisant un grand sourire, mais pourtant même si je souriais on pouvait clairement voir, que j'étais très déterminée par cette mission.

Nous avons commencé à prendre le métro et à marcher à l'extérieur, même si lorsqu'on avait été devant la grande porte, les gardes nous regardaient encore comme de simples gamins. Et ils osent croire ça … Ils ne faudraient pas qu'ils oublient que c'est grâce aux gamins et aux autres comme nous qu'ils sont en sécurité et que certain de notre famille meurt pour eux.
Nous continuons à marcher sans rien dire pendant tout le trajet, car je réfléchissais à une façon d'avoir le vampire sans être gravement blessée.  

Puis, maintenant nous nous approchions d'un parc et le garçon se retourna vers moi. Je comprenais tout de suite, ce qu'il  sous-entendait « Je vois on l'a déjà retrouvé ». Mais c'était si dommage de devoir se battre ici. Les fleurs et les arbres étaient tellement beaux en cette saison, mais parfois on n'a pas le choie.  

- Je vais faire diversion, alors toi cache toi là-bas et n'hésite surtout pas à tirer, même si pour cela tu dois me blesser tire.


Disais-je en chuchotant tout doucement avant de partir me cacher derrière un arbre et regarder le vampire. Lorsque la première balle se fit entendre, j'ai commencé à courir pour me cacher derrière un grand cerisier et le vampire aussi c'était caché à son tour près à se battre.
Sans faire un seul bruit et à une très grande vitesse je me retrouvais derrière le vampires, sans même qu'il puisse s'en rendre compte. Personne ne pouvait battre ma vitesse et mon agilité entant qu'Humain. Je lui donnais ensuite par derrière un coup de pied dans le ventre pour le faire sortir de sa cachette et selon moi cela avait l'air de marcher.

Suite à ce mouvement je m'avançais en marchant vers lui sans rien faire étant donné que je devais cette fois jouer le rôle de celle qui fais diversion. Sans même regarder dans la direction de mon compagnon, je regardais le vampire en fessant un sourire moqueur. Normalement je n'aurais jamais fais ça, mais deux personnes n’avaient pas arrêter de me le faire, alors pourquoi pas moi non plus.

- Tiens ça fait longtemps Ike … Tu te rappelles de moi ?


Disais-je en tenant mon arme démoniaque en forme de katana.

- Pas grave puisque maintenant ou plutôt cette fois tu vas mourir !

En disant cela mon mon regard avait changé, il était devenu beaucoup plus sérieux ou plutôt j'avais l'impression de ressembler à une tueuse.
D'un mouvement brusque foncer vers lui en commençant à me battre contre le vieux vampire. « Je dois tenir bon jusqu'au renfort et je compte sur toi coéquipier »
(c) Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aristocrate
Origine : Japonaise

Fiche de Personnage :
Rang: D
Arme: Canne-épée
avatar
Ike Kita
MessageSujet: Re: Tant de violence pour une simple promenade - Hana Murasame [-16 ans] (scène qui peut choquer)   Mar 1 Sep - 0:25



Tant de violence pour

une simple promenade

Ft. Satochi Rei & Hana Murasame




Je me cache derrière un cerisier, l'arme au poings et prêt à surgir. Je me penche légèrement vers la droite pour repérer le tireur mais je vis trop tard quelqu'un arriver de ma gauche. Un pied arrive de plein fouet dans mon ventre pour me faire sortir de mon couvert, et à ma plus grande surprise, il s'agit de Hana Murasame, encore. La dernière fois elle m'a dupé, mais cette fois, je suis armée. Elle tend son katana vers moi avant de prendre la parole.

- Tiens ça fait longtemps Ike … Tu te rappelles de moi ?
- Pas grave puisque maintenant ou plutôt cette fois tu vas mourir !

Je laisse échapper un soupire et tend ma fine lame dans sa direction, visiblement blasé de la voir et de l'entendre. "Je me souviens de vous, et je vois que vous êtes devenu plus grande, arrogante et impétueuse, vous comptez réduire à néant toute mes tentatives pour échapper à l'ambiance du Sanguinem ? Ce n'est plus très important, vous avez peut être ramené votre ami, mais je vous tuerez tout les deux. Et vous savez que je n'aime pas avoir à faire ça."

D'un bond, elle se jette sur moi, attendant le coup de feu de son coéquipier. Nous nous échangeons quelque passe d'arme tout aussi souple l'un que l'autre. Si je reste à découvert, je serais une cible bien trop facile, je décide donc de faire un vif pas en avant, la lame levé face au visage d'Hana qui évite de prendre la lame en plein visage pour ne finalement gardé qu'une légère éraflure sur la joue. Mais pour le moment, je suis derrière mon arbre. Le coup de feu résonne et je vois la balle se planter dans l'écorce, j'ai eu chaud.

Je dois trouver un moyen de passer de couvert en couvert tout en gardant Hana en respect avec quelque passe d'arme pour atteindre le tireur. D'un bref coup d'œil, j'arrive à définir une zone où le tireur est surement positionné et rend un coup de poing à Hana pour but de la déstabiliser le temps de passer à mon couvert suivant. Toute fois, dans la manœuvre, son katana m'a griffé une petite partie du flanc, une blessure superficielle mais je dois être prudent, son arme peut me tuer !

Je me met à courir le plus rapidement possible, jusqu'au prochain couvert, ma vitesse de course en tant que vampire est forcement plus rapide que des réflexes humains, mais le second coup de feu me fais comprendre qu'il est sur le qui vive et prêt à abattre à la moindre erreur. Ils ne sont que deux, des humains qui plus est. Je ne me laisserai pas impressionner si facilement. Je regarde ma légère coupure au flanc et défi Hana du regard, elle ne mettra surement pas longtemps avant de me charger. Elle est jeune et impulsive, je me servirai de ça pour la mener à sa perte, si j'arrive à la faire agir sans réfléchir, cela lui coutera la vie.

"Vous auriez fais une très jolie réserve de sang Hana. Vous ne réussirez jamais à nous vaincre, vous et vos pathétique amis, vous n'êtes que du bétail ! Des poches de sang qui ne demande qu'à être vidé ! ", je lui adresse un sourire particulièrement malsain, cherchant à la provoquer et à lui faire commettre des erreurs. Si je parviens à me débarrasser de l'un d'eux, le reste du combat sera plus bien aisé.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigade Gekki
Origine : Japonaise

Fiche de Personnage :
Rang: D
Arme: Yukihina-ri
avatar
Hana Murasame
MessageSujet: Re: Tant de violence pour une simple promenade - Hana Murasame [-16 ans] (scène qui peut choquer)   Mer 23 Déc - 1:19

Tant de violence pour une simple promenade
Cette fois je te tuerais
Voilà donc il ne m'avait pas oublié, après tout comment il le pouvait. J'étais sans doute l'une des seules humaines à avoir presque réussis à le tuer malgré mon niveau. Mais, cette fois je le tuerais, avec Sato à deux on peut le faire. Nous gagnerons ! Du moins, c'était ce que je pensais, comment aurais-je pu savoir que ce jour-là j'allais à nouveau connaître la perte d'un ami.

Je me battais du mieux dont je pouvais, sans utiliser le pouvoir de mon démon. Pourquoi ?
Car, je ne m'en étais encore jamais servi et ses pilules que Guren m'avait donné devrais-je m'en servir ? J'espérais que non, car sinon ça signifierait, que je suis encore tellement faible que je ne peux même pas me battre avec ma force actuelle. Aujourd'hui j'allais connaître un adieu et une promesse sous les étoiles éteintes à tout jamais.

Continuant à me battre, le vampire me disait quelque chose qui me rendit folle furieuse « Bétail, bétail, ce salop à osé nous traiter de bétail ? Je vais te buter, ordure de vampire ». C'est ce que je pensais, mais quelque chose me ramena à la raison. Une voix familière qui était sortie de sa cachette pour me ramener à la raison. Et on peut dire que ça avait un peu marché, mais pour avoir dit de telle chose, je n'avais pas l'intention de le lâcher.
Mais … Non, l'idiot, il était sorti de sa cachette et tiré maintenant sur Ike le plus vite qu'il le pouvait, mais ce n'était encore qu'un débutant s'il restait là il allait mourir.

- ATTENTION DEGAGE DE LA !

Courant à toute vitesse vers lui, le vampire disparu de ma vision avant de voir Sato … Sato …

- AHHHHHHHHHHHHHHHHHH
ESPECE D'ORDURE JE VAIS TE BUTER, JE VAIS TE BUTER, JE VAIS TE BUTER !

Sans attendre une seconde les yeux humide et folle de colère je prenais de ma poche l'une de ces fameuses pilules avant d'en avaler une. Tout d'un coup je sentais quelque chose me traverser tout le corps comme. Mais sans attendre une seconde de plus je sentais quelque chose me donner des coups. M'écroulant par terre, je ne voyais plus rien, seulement le vide, tout ce qui se trouvait autour de moi avait disparu, je ne pouvais plus bouger et là … Mon démon était là en train de me prendre dans ses bras tout en me disant.

- Laisse moi m'occuper du reste

- Jamais de la vie

Ouvrant à nouveau les yeux, j'étais de retour à la réalité, tout ce temps-là-bas c'était passé en seulement un instant. Me relevant tant bien que mal, je me mordais légèrement la lèvre inférieure.

- Donne moi ta force Yukihina-ri !
Donne, moi en plus, plus, plus, plus, plus, plus, plus

Sans faire attention, j'en demandais de plus en plus et là force  et quelque chose changea dans mon apparence … Une corne … Une corne sortait de mon crane, une marque apparaissait au bord de mon visage  et mes yeux devenaient rouges sangs.
Qu'est-ce qu'il se passait ? Je n'en savais pas grand-chose moi-même, ceux qui contrôler mon corps n'était pas moi, mais seulement ma colère.

- Je vais te buter saleté de vampire

En disant cela je fonçais vers lui à une vitesse surprenante et avec une force bien plus puissante, en ce moment même je n'étais plus humaine, mais seulement une abomination.
(c) Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aristocrate
Origine : Japonaise

Fiche de Personnage :
Rang: D
Arme: Canne-épée
avatar
Ike Kita
MessageSujet: Re: Tant de violence pour une simple promenade - Hana Murasame [-16 ans] (scène qui peut choquer)   Mer 23 Déc - 1:59



Tant de violence pour

une simple promenade

Ft. Satochi Rei & Hana Murasame




Toujours derrière mon arbre, j'attend la moindre erreur de leurs part et ma petite provocation avait bien eu l'effet voulue. Du moins en partie. J'entend Hana hurler, jurer et me menacer. "-Bétail, bétail, ce salop à osé nous traiter de bétail ? Je vais te buter, ordure de vampire.", elle va me charger, je le sens, ouvrir grandement sa garde et se jeter sur ma lame aussi simplement qu'on tuerai un enfant, ce qu'elle est toujours. Mais avant ça, son ami, le garçon au fusil lui hurle dessus et lui ordonne de reprendre ses esprits, chose qu'il réussit à faire mais sacrifiant sa vie pour un acte futile.

Hana c'est arrêté mais lui est là, à quelques mètres de moi à peine. Je surgis hors de mon couvert et profitant de le voir me rue vers lui le plus rapidement possible. Il tente de me tirer dessus ma lame fend l'air aussi bien qu'elle fend sa balle sur la trajectoire. Arrivée à quelque centimètres de lui, je lui adresse mon plus beau sourire alors qu'il peut sentir la pointe de la rapière s'enfoncer doucement sous sa mâchoire et remonter lentement à l'intérieur de son crane pendant que les dernières lueurs de vie quitte son regard.

Il me regarde, je peux sentir la peur et la colère dans ses yeux alors qu'il s'éteint au fur et à mesure que ma lame le transperce. Sa main se resserre sur son fusil alors qu'il tente dans un ultime effort de le diriger vers moi, prêt à accepter sa mort pour m'emporter avec lui. Son fusil est pointé vers moi, tremblant mais avant qu'il puisse presser la détente je fais tourner mon poignet et pousse plus profondément dans sa machoire pour le tuer le premier.

Figé sur place, comme dans le temps, il laisse tomber son arme au sol dans ses derniers gémissement de douleur. Durant un instant, un lourd silence s'abat sur les jardins, les oiseaux ne chantent plus, les humains et vampires ne crient, seul le vent siffle dans les feuillages des arbres en emportant la vie du jeune tireur, empalé sur ma rapière. Brisant cette instant suspendu entre une poignet de seconde, je retire violemment ma rapière de son crane et repousse du pied, le laissant s'effondrer de tous son long sur le sol... Son cadavre gît à mes pieds tandis q'une trainée de sang s'écoule le long de ma rapière et perle lentement sur l'herbe. Je me retourne en direction d'Hana alors que je l'entend crier de nouveau.

- AHHHHHHHHHHHHHHHHHH
ESPECE D'ORDURE JE VAIS TE BUTER, JE VAIS TE BUTER, JE VAIS TE BUTER !

"Il est bien trop tard pour vous, jeune fille." A ces mots je lui adresse mon éternel sourire en tranchant l'air d'un mouvement horizontal de ma lame qui siffle et envoie une giclée du sang de son ami à son visage avant de me remettre en garde. La lame pointant le sol en sa direction et l'autre main dans le dos. C'est ce moment qu'elle a choisie pour prendre sa pilule et s'effondrer au sol. Je pense la victoire déjà acquise mais à sa relevé je ne comprend plus ce qui lui arrive, une corne vient de pousser au milieu de son front, son visage se marque et ses yeux deviennent aussi rouge que la couleur de ma lame.

- Je vais te buter saleté de vampire

Je n'ai pas réellement le temps de répondre alors qu'elle se jette sur moi à une vitesse folle, digne d'un jeune vampire. J'échange avec elle qu'elle passe, parant chacune de ses attaques à la rapière comme elle esquive la moindre de mes estoc. Du moins pour le moment. Je ne me bat plus contre une jeune fille mais contre un véritable démon. Le défi est tout autre mais je ne lui laisserai pas la victoire si facilement.

Je me recule peu à peu en évitant ses coups qui serait mortel pour moi. Les échanges de passe d'armes se font de plus en plus intense mais au cours d'une de ses attaques plus violente, je détourne son katana en laissant sa lame glisser le long de ma rapière et ouvrir sa défense. Profitant du moindre instant disponible, j'attrape le cadavre encore chaud de son ami et le jette dans sa direction, dans ses bras. Esperant qu'il reste encore une part d'Hana dans ce démon, je prie pour qu'elle s'intéresse ne serait que quelque seconde à son ami pour venir planter ma rapière entre les omoplates de celui ci, pour le traverser et toujours Hana de l'autre coté.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigade Gekki
Origine : Japonaise

Fiche de Personnage :
Rang: D
Arme: Yukihina-ri
avatar
Hana Murasame
MessageSujet: Re: Tant de violence pour une simple promenade - Hana Murasame [-16 ans] (scène qui peut choquer)   Mer 23 Déc - 13:42

Tant de violence pour une simple promenade
Meurt
Sato … Non, pas lui ce n'était pas possible, par ma faute il est mort. A cause de moi, mon précieux camarade est mort ?! NON, CE N'EST PAS POSSIBLE ! On avait fait la promesse de rentrer ensemble chez nous, il était tellement heureux de pouvoir aujourd'hui effectuer sa première mission.
La mort n'aurait pas dû l'emporter avec lui à cause de ma faiblesse. Tout ça c'est de ma faute, j'aurais dû refuser qu'ils viennent avec moi. Au final il faut vraiment que je me débrouille toute seule … Si, je reste avec mes coéquipiers, ils mourront à cause de ma faiblesse.

Avant de l'abattre, je courais à toute vitesse vers eux, mais Sato c'était un instant retourné vers moi en murmurant quelque chose. Il me remercie ? Non, ce n'était sans doute pas ça. Après tout pourquoi me remercierait-il alors que par ma faute sous mes yeux … Je vois, une scène qui donne envie de gerbé.

Je l'avais rencontré il n'y a pas très longtemps sous un ciel étoilé , il n'était pas très fort pour sourire ni pour se faire apprécier, mais moi je l'aimais bien, après tout nous sommes une famille … C'est ce que Guren dit toujours. Nous sommes une famille et nous devons rester uni jusqu'à la fin quoi qu'il arrive. Mais, je ne pouvais pas résister à la colère, je devais le tuer et ça peut-importe si je devenais un démon, je le tuerais en l'emportant dans les flammes de l'enfers.

Ce vampire au nom de Ike, allez enfin comprendre qu'il ne fallait pas m'énerver, ni réveiller le démon que je tenais enfermé depuis le début. Une marque, une corne noire et des yeux rouges. Ce n'était pas moi à qui appartenant ses attribues, non c'était à mon démon. Elle avait enfin réussi à prendre possession de mon corps en ce moment même et moi, je ne pouvais plus rien faire, je n'avais plus de force … Je ne pouvais même plus la repousser, ma colère et ma tristesse étaient trop grandes. Comme Guren me l'avait dit il y a longtemps, je n'étais pas encore prête … Je ne suis qu'une faible en fin de compte, je n'ai pas changé de cette époque.

Je sentais quelque chose bouillir en moi, c'était comme si une partie de moi enfermé depuis ma plus tendre enfance se réveiller en moi. Je ne suis qu'un monstre, au final il semblerait que papa et maman n'avaient pas tort, en fin de compte … Se pourrait-il que je ne sois pas ce que je pense être depuis tout ce temps ?

Fonçant vers mon ennemi, je lui donnais des coups de sabre, il évitait mes attaques et moi je fessais de même. Mon corps bougeait par la seule force de ma colère, derrière moi je le sentais. Elle était derrière moi en train de m'enlacer, elle me contrôlait. Ce n'était pas moi, la vrai Hana avait … en ce moment même disparut.
Le combat pouvait continuer pendant encore longtemps, mais quelque chose arriva tout droit sur moi, le corps de mon compagnon.

Si, en ce moment même Hana était là, elle aurait été sans aucun doute déstabiliser, mais ce n'était pas moi. Celle qui était dans mon corps à présent n'était que Yukihina-ri. Sans attendre une seconde de plus voyant le coup venir, je balançais le cadavre sur le côté profitant du fait qu'il ne regarde que le cadavre pour lui couper la main où il tenait son arme avant de prendre le membre en question et de jeter l'arme au loin en affichant un sourire malicieux.

- Ah ah, ah, je me demande bien, si pour les vampires de ton espèce une main ça peut repousser ?

Je posais cette question, mais mon démon  savait déjà la réponse. Profitant encore de ce moment pour lancer sa main derrière moi avant de lui donner un coup incroyablement fort dans les omoplates avec ma jambe droit tout en étant sur le point de le tuer.
Le bout de la lame sur le point de transpercé le cœur du vampire.


- Meurt
(c) Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aristocrate
Origine : Japonaise

Fiche de Personnage :
Rang: D
Arme: Canne-épée
avatar
Ike Kita
MessageSujet: Re: Tant de violence pour une simple promenade - Hana Murasame [-16 ans] (scène qui peut choquer)   Ven 25 Déc - 14:22



Tant de violence pour

une simple promenade

Ft. Satochi Rei & Hana Murasame




Je savoure déjà ma victoire en évaluant la situation alors que je m'apprête à planter le cadavre et Hana dans un même mouvement. Mais je ne sais pas ce qui lui arrive à l'instant où elle reçoit son ami dans les bras. Apparemment, le démon qui dormait en elle est bien plus présent que je ne le pensais. Elle jette à peine jeter un regard en direction de son coéquipier avant de laisser son cadavre tomber sur le coté. Malheureusement pour moi, j'ai déjà la pointe de ma rapière en train de suivre le cadavre et ce moment d'inattention va me couter la vie si je ne réagis pas rapidement.

Avant que je ne puisse reprendre ma garde, je vois sa lame abattre sur moi et me couper la main dans une gerbe de sang. Main qui s'envole à quelques mètres de là en relâchant mon arme qui se met à rouler sur l'herbe; les yeux du cobra ne redeviennent que de simple pierre et la rapière perd sa couleur rouge pour redevenir une arme banal, terminant sa course à quelques mètres de son fourreau. Sans plus de temps pour récupérer mes "affaires" alors qu'elle lance ma main encore plus loin, je me prend un violent coup de pied dans le dos qui me fait tomber au sol tandis qu'elle se fout de moi. Ayant à peine le temps de me retourner pour me retrouver dos à l'arbre je la vois juste devant moi, prête à me transpercer de part en part. Je dois agir vite et une idée, qu'on pourrait qualifier d'acte désespéré me vient à l'esprit en voyant sa corne.


"Meurt.", c'est à cette instant que j'agis. Je me relève d'un bond pour éviter sa lame, qui vient tout de même déchirer une partie de mon pantalon de costume et entailler ma jambe. J'ai fais une croix sur ma main et ma canne, il me faut autre chose pour me défendre. Profitant du fait qu'elle est son katana planté au pied de l'arbre à l'endroit où j'étais assis, je met le pied gauche dessus et de ma main restante attrape fermement sa corne avant de la repousser d'un violent coup de pied avec la jambe droite. Je croise les doigts et... J'ai réussie !

Je n'ai toujours plus qu'une main, mais sa corne vient de se fissurer et de se briser. Elle a volé en éclat et une partie est toujours dans ma main alors qu'elle n'a plus qu'un début de corne en éclat sur le front et que le sang de mon bras droit est toujours en train de couler sur l'herbe en fin filet de sang. Elle recule de quelques pas et je regarde son arme, qui elle non plus n'est plus dans sa main, mais toujours sous mon pied. Lui offrant mon plus beau sourire je donne un violent coup de pied dans le katana pour l'envoyer promener au loin. Il termine sa course planté dans un arbre, à l'opposé de nous. Nous voilà tout deux désarmé, à l'opposé l'un de l'autre. Si l'un de nous deux venait à vouloir récupérer son arme, il devrait passer à coté de son adversaire au risque de prendre une attaque qui pourrait être fatal ou lui laisserait le temps à lui aussi d'aller chercher son arme. Le combat à main nue reste une solution... Mais nous devront tout de même récupérer nos armes un jours ou l'autre. Moi qui pensait passer une journée sereine dans un de mes parc favoris, je me retrouve à affronter une fillette que j'aurais brisé sans mal puis à affronter un démon à main nue... Journée de merde.
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigade Gekki
Origine : Japonaise

Fiche de Personnage :
Rang: D
Arme: Yukihina-ri
avatar
Hana Murasame
MessageSujet: Re: Tant de violence pour une simple promenade - Hana Murasame [-16 ans] (scène qui peut choquer)   Sam 2 Jan - 3:10

Tant de violence pour une simple promenade
J'ai si mal … Je n'arrive plus à bouger … Il fait si sombre … Les amis où êtes-vous ? Kotori, Sakura, Guren, Masahiro, Shinya, Sato où êtes-vous ? Pourquoi, il fait si sombre et froid. Je veux rentrer à la maison, je veux revoir vos sourires, je veux pouvoir vous dire « Je suis rentrée » … Je ne dois pas mourir, maintenant ni me laisser contrôler par mon démon. Mais, je ne peux rien faire, après tout, je ne vois plus rien, je n'entends plus rien, le vide total, la seule chose à mes côtés est mon démon. Celle qui était désormais en train de se battre avec le vampire, tout ça à cause de ma faiblesse, je n'aurais jamais du l'envoyer au combat … Si, j'étais plus forte il serait encore en vie …
Tout est de ma faute …

Mon démon était sur le point de tuer le vampire, mais le coup échoua. Elle essayait de décrocher le katana de l'arbre, mais avant d'avoir le temps de le sortir, je sentais quelque chose attraper ma petite corne avant de me jeter d'un violent coup de pied. " Aie" j'avais si mal  … Ce salaud avait osé voler l'un des traits de mon apparence de démon. J'avais mal, certes, mais pour une raison dont j'ignorais, je me mettais à rire encore et encore. Décidément n'importe qui pouvait comprendre en me voyant que je n'étais plus humaine, je suis désormais devenue le démon. C'est terminé, désormais j'étais à sa merci … Après ça, Guren et tous mes amis me tuerons en me considérant jusqu'à la fin comme un monstre. Je suis désolée, je n'ai pas pu vous protéger, je suis vraiment inutile …

Dans les ténèbres, je sentais quelque chose de chaud me prendre dans ses bras, cette odeur de cerisier, elle me rappelle tellement de souvenir joyeux. Je fermais doucement les yeux en souriant légèrement en entendant cette voix si familière me dire « N'abandonne pas, ne te laisse pas faire ».
Ouvrant brusquement les yeux, je voyais désormais de mes propres yeux, avais-je réussi à prendre le contrôle de mon corps ? Non, pas tout as fait. Yukihina-ri faisait tout en sorte pour que je reste endormie pour l'éternité.

– AHHHHHHHHHHHHHHH

Chacune de nous deux, essayaient de rester la plus forte, les mains sur la tête, je criais de toutes mes forces en m'étalant par terre. Contrôlant tout de même un minimum mon bras, dans ma poche droite, je prenais une dague pour me transpercer l'une des cuisses.

-  Aie …  

Si, je m'étais volontairement blessé la jambe ce n'était pas pour rien. C'était comme pour une illusion, le seul moyen d'y échapper c'est de se blesser sois-même, j'avais vu ça dans un film, mais franchement je ne pensais pas que ça aurait marcher. Les marques sur mon visage étaient encore visibles, mais pour la corne celle-ci commencé à disparaître petit à petit.
Je me relevais, avec un peu de mal, le temps des pilules n'étaient pas encore terminés, d'ici là, j'aurais le temps de récupérer mon arme et de le tuer.

Sans attendre une seconde de plus, je fonçais vers lui sans rien dire dague à la main. En fin de compte j'avais bien faite de la ramasser en chemin tout à l'heure. En fonçant vers lui, il essayait de me mettre un coup dont j'avais réussie à éviter de justesse, du moins je dis ça, mais il m'avait bel et bien toucher à ce moment et donc aussi blessé.
Mais, pourtant je ne reculais pas, je prenais donc au passage mon arme avant d'entendre à nouveau mon démon me parlait.


- Je ne suis pas d'humeur avec tes plaisanteries là, tu t'es assez abusé de moi Yukihina-ri


- Hein, mais, ne me mets pas la faute dessus, je t'ai juste donné ce que tu désirais …. *approche sa bouche de mon oreille* du pouvoir …
Mais, tu dois fuir et ce rythme tu vas mourir, nous avons eu ce que nous cherchions, maintenant tu dois respecter les ordres de Guren … Il te reste encore assez de temps pour fuir, dépêches-toi



Elle avait raison et je ne pouvais pas le nier, c'est pour ça, que je prenais de ma poche des bombes avant de l'ai activé avant de partir en courant. Avec le pouvoir des pilules je courais bien plus vite que d'habitude, mais … Sans dire un mot, je continuais de courir jusqu'au point de rencontre où tous les autres m'attendaient. Le vampire ne me suivait plus …
C'était la fin de cette horrible journée …


- Je te tuerais vampire
(c) Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tant de violence pour une simple promenade - Hana Murasame [-16 ans] (scène qui peut choquer)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tant de violence pour une simple promenade - Hana Murasame [-16 ans] (scène qui peut choquer)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attention faire pipi en étant ivre pour être mortel...
» Petite promenade pour se détendre (libre)
» Une simple promenade de santé, hein Phelim?! ( RP dans le passé )
» [Event Tisseuse] Une simple promenade?
» L'histoire du vilain petit canard, vous connaissez ? Non ? Tant pis pour vous. (Xerxes)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Owari No Seraph RPG :: Japon :: Shibuya :: Jardin National-