Bienvenue sur Owari no Seraph RPG !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Peut importe le temps, lieux ou la situation, je t'aimerais toujours comme tu es, alors ne m'oublie jamais [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brigade Gekki
Origine : Japonaise

Fiche de Personnage :
Rang: D
Arme: Yukihina-ri
avatar
Hana Murasame
MessageSujet: Peut importe le temps, lieux ou la situation, je t'aimerais toujours comme tu es, alors ne m'oublie jamais [Terminée]   Dim 9 Aoû - 1:13





Murasame Hana

feat. Ebisuzawa Kurumi         



Lumière


Identité civile

NOM : Murasame
PRÉNOM : Hana
DATE DE NAISSANCE : 5 août
AGE : 16 ans
NATIONALITÉ : Japonaise
ARME :  L'arme démoniaque de Hana se nomme Yukihina-ri ou plutôt c'est le nom du démon qui est à l'intérieur. L'arme démoniaque est sous la forme d'un katana de couleur noir. Le démon qui y abrite est un démon bien particulier, on ne serait dire si elle est gentille ou pas ... Mais, elle reste très maussade, mais semble être très intéressé par notre race. Après je ne connais pas grand chose d'elle et de son caractère pour le moment.
Apparence de Yukihina-ri:
 
Ténèbres



Mental

Cette fille à l'allure de gamine ? Se nomme Hana Murasame étant âgée de seize ans.
C'est le genre de fille qui semble un peu solitaire quand on la regarde comme ça sans même essayer de la connaître. Mais en vraie ce que les autres ne savent pas comment elle n'est réellement comme ça.
Est-ce qu'elle est si froide et solitaire que ça ?
Ben, la réponse est « NON » et je vais maintenant expliquer comment elle est réellement.
 

Gentille : Bien qu'elle ne l'avoue pas elle-même, il n'y a pas plus gentille que cette petite tête brûlée. Si quelqu'un a besoin d'aide ou simplement de parler à quelqu'un ou n'importe quoi d'autre elle sera toujours là pour lui. Mais, puisqu'elle est beaucoup trop gentille avec tout le monde elle n'arrive donc pas vraiment à détester quelqu'un en particulier envers les humains. Mais même si elle rencontre un gentil vampire et qu'elle soit également gentille avec lui ce n'est pas pour cela qu'elle les pardonnera. C'est triste à dire, mais elle ne pourra jamais calmer sa haine envers eux.
Mais comme je l'expliquais, si vous avez le moindre problèmes ou n'importe quoi d'autre venait la voir et elle sera vous redonner le moral et être le plus agréable que possible.  


Courageuse : Hana, est aussi une fille avec un courage admirable. Peut-importe l'ennemi qu'il y a en face d'elle, cette fille n'abandonnera jamais et ira de l'avant. Elle peut même mettre sa vie en danger sans aucune hésitation si c'est pour protéger ses précieux amis. Mais ça ne reste pas moins quand même une tête brûle.

Déterminé : Alors, là comment expliquer ça ? C'est le genre de fille très déterminé, mais bien évidemment seulement pour les choses qui l'intéressent. C'est- à-dire tout … Sauf pour les études et quand on l'oblige de faire quelque chose qu'elle ne veut pas, alors là … Elle le fait, mais en vous faisant chier . Mais s'il s'agit de devoir s'entraîner pour devenir plus forte et progresser, alors là aucun problème vous êtes tombé sur la bonne personne. Mais, normalement si on lui demande un truc gentiment et calmement, elle devrait le faire … En boudant oui, mais puisqu'elle est très gentille elle le fera quand même.  

Grande gueule : Alors, voilà l'un des plus grands défauts de Hana. Hé oui cette fille est vraiment une très grande gueule, du moins elle ne l'ait pas tout le temps je vous rassure direct, mais … Si, on l'énerve trop elle le deviendra et se fera une joie de vous faire chier. Donc, si vous ne voulez pas que cela arrive, je vous conseille de suite de ne pas parler de sa taille … Tiens, je t'en avais pas parlé ?
Hé, ben il se trouve que puisqu'elle ne mesure que dans les un mètre soixante, elle n'est pas très grande … Du coup, elle a horreur qu'on la traite de petite et surtout ne pas dire le mot « petit » en face d'elle. Juste pour ça elle pourrait même se battre contre une dizaine de personnes armés jusqu'aux dents. Elle aime bien quand même faire chier ses supérieurs en les traitant d'ancêtre ou de quelque chose dans le genre.  


Bagarreuse : Comme je viens de l'indiquer ce mot est très simple à comprendre. Malgré sa petite allure de fille très mignonne, se trouve en fait une fille qui se bat beaucoup. Mais, pour elle c'est plus de l'amusement du moins seulement quand c'est contre un humain pas un vampire.
On peut donc souvent la voir un peu blessé ou la voir en train de se battre. Comme je l'ai expliqué pour elle c'est de l'amusement et c'est aussi un entraînement pour devenir plus forte au combat au corps à corps. Déjà que cette gamine soit très agile, faire cela la fait beaucoup progresser.  


Idiote : Quand, je dis idiote, c'est qu'elle l'est vraiment … Et parfois, on peut bien se demander si elle le fait exprès. Mais, c'est tellement nul, quand même … Ben, oui en vraie c'est une fille très intelligente … Mais, au contraire elle profite de ça pour faire des bêtises ou faire l'idiote … Quoique je ne suis pas sûr qu'elle fasse exprès de l'être, c'est dans sa nature de gamine on n'y peut rien.

Souriante : Oui, Hana est tout de même malgré tous ses défauts une fille très souriante en plus d'être gentille avec tout le monde. C'est-à-dire, qu'elle sourie tout le temps pour ne pas rendre les gens tristes et essaye de ne jamais verser une larme devant eux … Mais est-ce vraiment une qualité ?


Et, le reste sera à vous de le découvrir en rp … Ben, quoi t'es pas content tu voulais mieux la connaître ? Ben, figure-toi que moi je ne suis pas aussi gentille que ça. Allez arrête de me regarder avec cette tête et fonce lire son histoire pour la connaître un peu mieux.  
Bokutachi wa ai o sagashiteiru


Histoire


Aussi loin que je puisse me souvenir j'étais tout le temps toute seule et ça peut importe où j'allais. Pourquoi personne ne m'acceptait ? Avais-je fais quelque chose de mal ? Étais-je quelqu'un de méchant ? Et pourquoi a t-il fallut que toutes ces personnes chères pour moi … Fut détruites par ces foutus vampires ?!
Alors, pourquoi ?! Dites-moi la réponse !
Je vous tuerais pour me venger !

Chapitre 1 : Le début de la fin

Il y a seize ans, dans la ville de Tokyo une autre enfant arriva dans notre monde. Elle pleurait de toutes ses larmes en étant chouchoutée dans une serviette chaude blanche dans les bras de sa mère.
Cette enfant avec des cheveux violets et les yeux entre le rosé et le violet était bel et bien moi … Et bien évidemment c'était lorsque que je n'étais encore qu'un simple petit bébé. Ma mère me prenait dans ses bras avec un grand sourire et à ses côtés se trouvaient mon père et toute ma famille. Ils semblaient tellement heureux de ma venue dans ce monde.

Mais quelque chose semblait ou plutôt était étrange … Oui, en plus je grandissais et plus ma mère semblait moins s'intéresser à mon sujet et plutôt commencer à me craindre. En la regardant, j'avais l'impression d'être une vision d'horreur à ses yeux et c'était sans doute le cas .... Mais pourquoi  ma mère me regardait comme telle, alors que je n'avais encore que huit ans ? Mais, encore cela n'était rien par rapport à ce qui nous attendait … Ce jour-là où le monde bascula soudainement dans les ténèbres à cause des « Vampires »

Comme à mon habitude je me trouvais au parc en dessinant dans le sable des enfants qui jouaient avec une petite fille qui me représentait et non loin j'y avais dessiné ma famille en train de me sourire … Si, je fessais cela, c'était, car je me sentais trop seule. Aucun enfant ne venait me parler ni même ma famille. Alors, je me demandais bien pourquoi tout le monde me rejetait à cette époque, avais-je fais quelque chose de mal et si ce n'était pas le cas, alors ... Pourquoi ? Mais, sans même avoir le temps de faire quelque chose, j'entendis des bruits de voitures ainsi que des cris puis les adultes s'écroulaient subitement par terre.

-Qu'est-ce qu'il se passe ?

Je regardais tout autour de moi inquiète tout en me relevant, je n'arrivais pas à y croire en seulement quelques secondes le monde avait basculé vers la destruction. Je pouvais voir des flammes et des enfants pleuraient, j'ai commencé à courir de toutes mes forces vers ma maison et là … Mes parents étaient étalés devant la porte avec les yeux fermés. En voyant les corps, je me suis arrêtés de courir en les fixant. Mon corps, lui tremblait comme une feuille avant de m'étaler par terre en les regardant toujours d'un air terrifier.  


- MAMAN, PAPAAAAAAAAAAAAAA
AHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH

Criais-je de toutes mes forces en larme sans faire attention tout autour de moi avant d'entendre une voix de femme dans un micro dire ces mots :

- Ceci est un avertissement
Par votre faute, stupides humains
Un virus mortel s'est propagé
Malheureusement l'Humanité va disparaître
Toutefois, les enfants de moins de treize ans ne peuvent le contracter
Par conséquent, nous légions de la troisième Génitrice Kukuku Tepes,
Allons prendre sous tutelle tous les enfants de ce secteur

En entendant cela, je me suis relevée pour rentrer dans la maison en essayant de les pousser dedans pensent qu'on serait en sécurité. Mais avant même d'en avoir le temps des hommes en noirs arrivèrent derrière moi avant de m'embarquai dans une camionnette avec d'autre enfant.
C'était la dernière fois que je fis mes parents. Baissant la tête vers le sol en s'entend mes larmes coulaient pour s'étaler avant de disparaître.  

Chapitre 2 : L'enfer écarlate

Combien de temps faisait-il maintenant que j'étais enfermé ici ? Peut-être bien trois ans que je n'avais pas revus le monde extérieur et le ciel bleu que j'avais tant l'habitude de regarder plus jeune. Lorsque j'y pense tout cela semble à la fois si lointain, mais pourtant j'avais tellement l'impression que cette scène datée de seulement hier.  

Lorsque je suis arrivée ici, j'ai rencontré un garçon du même âge que moi, il avait de longs cheveux argentés avec des yeux verts son nom était Masahiro. Il était mon premier ami ainsi que ma nouvelle famille. Et peut-importe la douleur, la peine, la tristesse, la colère que nous avions on s'entraidait toujours pour le meilleur et pour le pire. Nous vivions dans les habitations humaines tout les deux ensembles après tout on était de la même famille celle des « Murasame ». Pourquoi avions-nous choisit ce nom ? Car, Murasame était dans les légendes une arme qui pouvait invoquer la pluie ou faire apparaître un arc-en-ciel en tout pour nous elle signifiait l'importance de notre monde.

Puis les années passèrent petit à petit normalement, on venait souvent au centre de transfusion sanguine. Bon, ce n'était pas du tout agréable, mais grâce à cela on pouvait vivre en sécurité et ensemble. Mais pourtant au fond de moi, je ne voulais pas de cette misérable vie, je voulais seulement retourner à la surface … Même si je savais que ce n'était qu'une chimère.
Le jour de mon onzième anniversaire Masahiro m'avait offert une pelle qui avait trouvé avant de m'avouer qu'il avait l'intention d'aujourd'hui quitter une fois pour toute cet endroit. 

- Qu'est-ce que tu racontes encore comme connerie tu ne comprends pas ? C'est impossible de sortir d'ici !

En disant cela, il me prit doucement dans ses bras en me caressant mes cheveux avant de poser son front sur le mien et dire :  

- Rien n'est impossible pour nous tu ne te rappelles pas ?
Allez, prépare tes affaires on y va

Suite à ses mots il se détacha de moi pour préparer ses affaires, ce que je fis également sans rien dire. Je m'étais tout ce que j'avais besoin dans mon sac à dos avant de retourner vers Masahiro un peu inquiète. Et peu importe ce qu'il disait, mon inquiétude ne changeait pas de plus comment avait-il fait pour trouver la sortie ?
Je le suivais encore une fois sans rien dire tout en surveillant autour de nous pour voir s'il n'y avait personne, je tenais ma pelle serrement en essayant de me calmer.
Puis il m'arrêta en me disant qu'ici c'était la porte qui reliait notre monde à celui des vampire, au même moment il me reprit dans ses bras en enlevant le collier blanc que j'avais autour du coup … Pour le remplacer par un nouveau, mais cette fois de couleur noire et sans avoir le temps de faire quelque chose il … M'embrassa.
Alors, sur le coup, je devins aussi rouge qu'une tomate et le regarda droit dans les yeux, en voyant ma tête il me souriait en disant :

- Hana, je t'aime
Peut importe le temps, lieux ou la situation, je t'aimerais toujours comme tu es, alors ne m'oublie jamais

- Qu'est-ce que tu racontes Masahiro, pourquoi me sors tu une telle phrase ?!

Me prenant une nouvelle fois dans ses bras je sentis des larmes coulaient sur le bord de mon visage, mais ce n'était pas seulement les miennes, mais également celles de cet imbécile.

- T'es débile ou quoi ? On va partir d'ici tous les deux ensembles et vivre heureux d'accord ?

En entendant ma réponse il se décrocha de moi pour me faire un grand sourire en séchant ses larmes, puis on regardait une nouvelle fois s'il n'y avait personne et ça semblait bien être le cas.
Du coup avec un grand sourire nous avons commencé à courir le plus vite possible vers la porte quand soudain …
Je vis Masahiro se faire mordre avant qu'on lui coupe la jambe gauche pour ensuite mettre sa main dans son ventre je me suis alors mise à courir vers lui en donnant un coup de pelle dans la tronche du vampire. Ce dernier tomba par terre avec du sang qui coulait du crane, je regardais mon ami en pleures en le portant sur mon dos. Mais à cause de son poids, je ne pouvais pas aller très vite et avant même de pouvoir franchir la porte, il se débâta pour tomber par terre avant d'entendre des bruits de pas venir par ici.  

- Vas-y toute seule là-bas, je ne vais pas tenir encore très longtemps

-Non, tu vas venir avec moi et vivre ensembles heureux
Je t'en pris ne me laisse pas toute seule ...


- Ecoute moi et réalise mon dernier souhait, retourne dans notre monde et sache que je t'aime. Alors peut importe si je meurs sache que je serais toujours à tes cotés, maintenant part !

En l'entendant me dire ça  j'ai commencé à pleurer en l'embrassant avant de courir à toute vitesse pour me retrouver à l'extérieur.
Lorsque j'y étais enfin sortie je n'arrivais pas du tout à y croire … Je revoyais enfin le ciel, la brise du vent mais, cela … Toute seule.
Je m'écroulais par terre en continuant de pleurer de plus en plus en pensant à Masahiro tenant fermement ma pelle avant de m'évanouir.

Que s'est-il passé après ? Masahiro est-il vraiment mort ? Et, alors ce vampire pourquoi m'a t-il laissé m'échapper sans rien faire ?Normalement il aurait pu nous avoir tous les deux assez facilement, mais il ne l'a pas fait... Et comment Masahiro avait appris la destination de ce tunnel ?

Chapitre 3 : Le commencement d'une nouvelle histoire

La chaleur, le bruit des oiseaux et des voix. Mais où étais-je donc ?
Ouvrant doucement les yeux pour apercevoir un mur de couleur blanc, tournant un peu la tête de droit à gauche pour essayer de comprendre ce qu'il venait de ce passé avant d'apercevoir sur une chaise ma précieuse pelle.  


- Tout ça n'était pas un cauchemar, alors ?

En disant cela, je sentais à nouveau des larmes coulaient sur mes joues. Me relavant doucement en prenant la pelle dans mes bras comme si c'était Masahiro en pleure.  

-Je suis désolée Masahiro, je t'avais pourtant promis qu'on sortirait d'ici ensembles et vivre heureux … Je ne suis qu'une incapable, pardonne moi …

Jusqu'au moment où la porte s'ouvre et là une sublime femme aux longs cheveux blonds et aux yeux bleus entrait dans la pièce en me regardant avec un sourire. La fiwant sans rien dire j'essuyais mes larmes en me relevant vers elle avec des yeux humides.  

- Où sommes-nous et comment ça se fait … Qu'il y a des adultes ? Normalement tous les adultes sont morts

Elle me demanda calmement de m'asseoir et m'expliquer la situation actuelle. Je n'arrivais pas à y croire en plus de nous considérer comme de la nourriture, les vampires nous avez mentis. Puis elle me demanda d'où je venais et mon histoire. J'ai alors expliqué tout ce qu'il m'était arrivé du début jusqu'à la fin … Mais alors qui m'avait sauvé lorsque je suis arrivée à l'extérieur ?
Ben, c'était la brigade de Gekki, un groupe de personnes se battant contre les vampires à l'aide d'arme démoniaque et seulement ces personnes pouvaient battre les vampires.
Alors, ce jour-là je me suis promise que j'allais rejoindre la brigade Gekki et me venger.

Les années passèrent petit à petit et je vivais normalement dans cette école … Du moins pas vraiment non plus, je m'entraînais tous les jours pour être accepté dans Armée Impériale.
Hé me voilà maintenant âgée de seize ans, mais quand même qui aurait pu penser qu'une gamine comme moi aurait pu être accepté pour passer la cérémonie du contrat ? Grâce à ça, j'allais enfin obtenir mon arme démoniaque. Mais plus j'y pensais et plus je me demandais si je voulais seulement me venger et Masahiro aurait-il réellement voulue que je gâche ma vie pour ça ?
Les jours passèrent et le jour J arriva, on m'amena dans une grande pièce sombre avec plusieurs statues représentants des démons. Ce que j'avais à faire d'après eux c'était de choisir l'arme qui me plaisait le plus et de la retirer et cela fait je me retrouverais dans ma tête et commencerais à me battre contre le démon. Je respirais calmement en paressant mature … Ce qui n'était pas bon du tout  ...

Je me suis, alors approcher vers un Katana en regardant la statue représentant un démon avant de décider de commencer. Je pris l'arme pour la sortir de son fourreau et d'un coup le noir.
Lorsque j'ouvris les yeux j'étais dans le parc dont j'avais l'habitude d'aller en étant petite regardant tout autour de moi, je revis la même scène que ce jour-là. Commencent à courir vers mon ancienne maison, je voyais mes parents par terre. Et comme cette fois là je tombais à mon tour par terre en pleure avant de fermer et de les rouvrir pour me retrouver en face de Masahiro.  


- Un rêve … Mais attends maintenant que j'y pense … Je suis en fait en train de passer l'épreuve ….

-Qu'est-ce que tu racontes comme bêtise encore Hana-chan

-Masahiro-kun … Est mort, ce jour-là, alors toi qui es-tu ?!

Disais-je en le prenant par les épaules en le regardant droit dans les yeux … Je savais que ce n'était pas lui … Oui tout ça était l'œuvre de se démon et de ses illusions.

- Qu'est-ce que tu racontes je suis là

- Non, tu es mort lorsqu'on fuyait cet endroit

Un sourire sombre se dessina sur son visage et nous nous retrouvions dans le couloir blanc où ma seule famille était morte.

-C'est vrai que tu m'as laissé mourir … Tu as préféré me laisser derrière et fuir en plus nous oublier

-Non, ce n'est pas vrai je n'ai pas …
De plus, tu n'es pas Mashiro, alors arrête de prendre sa forme humaine démon et donne moi plutôt ton pouvoir, avec cette force je pourrais enfin le venger !

Il se mit à me sourire en se détachant de mon emprise pour un peu s'éloigner de moi

- Hum … Pas mauvaise … Mais es-tu sûr de pouvoir te venger de ces vampires ? Maintenant accepte moi et j'accomplirais ton désir. Je les tuerais tous jusqu'au dernier

- Non, je ne te laisserais pas faire, car c'est quelque chose que moi seule doit faire de plus ...

- De plus ?

-J'ai besoin de se pouvoir pour protéger mes amis je ne veux plus voir quelqu'un de chers mourir en se sacrifiant pour moi et ce n'est certainement pas toi qui sera faire cela !

Le regardant droit dans les yeux sans aucun sourire tandis que lui il se mettait à rire comme un gamin qui avait entendu une blague très drôle.

- Tu me plais bien gamine … Lorsque tu seras dans le doute je n'hésiterais pas une seconde à prendre ton corps pour en faire miens.
Mon nom est Yukihina-ri et lorsque tu as besoin de se pouvoir appelles moi et je te prêterais ma force pour en faire tiennes.
  


Sans que je puise dire ou faire quoi que ce soit en rouvrant les yeux j'avais mon arme dans les mains tandis que j'étais allongée par terre dans une sorte de cercle. Me relevant je quittais la pièce avec un sourire avant d'aller sur les toits et regarder l'arme puis le ciel.


-J'ai réussie Papa, Mama, Masahiro-kun … Je ne vous oublierais jamais
Et maintenant je fais partie de la bridage Gekki, alors regarder moi bien

END

Petite citation


١ PSEUDO : Mia/Hana
١ AGE DU JOUEUR : 16 ans
١ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Il suffit de marquer owari no serap rpg et on trouve, c'est simple non ?
١ COMMENT LE TROUVEZ-VOUS ? En tout cas, je le trouve très jolie. Les membres sont très sympathique et on se sent très à laisse, en tout je l'adore XD


© Psyborg

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lieutenant Colonel
Origine : Japonaise

Fiche de Personnage :
Rang: B
Arme: Un katana noir - démon noir de type possessif nommé Mahiru-no-Yo
avatar
Guren Ichinose
MessageSujet: Re: Peut importe le temps, lieux ou la situation, je t'aimerais toujours comme tu es, alors ne m'oublie jamais [Terminée]   Dim 9 Aoû - 12:53

Bienvenue à toi !
Je suis curieuse de découvrir la suite de ta fiche Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigade Gekki
Origine : Japonaise

Fiche de Personnage :
Rang: D
Arme: Yukihina-ri
avatar
Hana Murasame
MessageSujet: Re: Peut importe le temps, lieux ou la situation, je t'aimerais toujours comme tu es, alors ne m'oublie jamais [Terminée]   Lun 10 Aoû - 23:21

Merci lieutenant colonel ou plutôt l'ancêtre
Voilà je viens prévenir que ma présentation est finie est j'espère que ça vous plaira.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Origine : Japonais

Fiche de Personnage :
Rang: C
Arme:
Shiki Saito
MessageSujet: Re: Peut importe le temps, lieux ou la situation, je t'aimerais toujours comme tu es, alors ne m'oublie jamais [Terminée]   Mar 11 Aoû - 22:46




Bienvenue !

Coucou !

Bonne présentation ! Je suis content de voir un nouveau membre dans la Brigade Gekki, luttons contre les vampires, ils commencent à être trop !
 
Tu est désormais VALIDÉ félicitation ! Tu démarre donc rang E et avec 15 pts !

N'oublie pas d'aller Recenser ton avatar. Tu peux également désormais aller poster ta Fiche de Lien ou si tu veux te détendre un peu suite à ta présentation tu peux désormais aller t'amuser sur le Flood. Le Staff reste à l'écoute pour toute question, suggestion ou soucis.

Merci encore d'avoir choisi ce forum, au plaisir de te croiser INRP ! Amuse toi bien.


© Psyborg
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Peut importe le temps, lieux ou la situation, je t'aimerais toujours comme tu es, alors ne m'oublie jamais [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peut importe le temps, lieux ou la situation, je t'aimerais toujours comme tu es, alors ne m'oublie jamais [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'importe le flacon du moment qu'on a l'ivresse (seraphina)
» Il n'est jamais trop tard pour vivre ses rêves [ Étoile Brillante ].
» PHEONIX ☼ Je suis à l'entour de toi peut importe ce que tu crois ☼ terminer
» EVENT - Il est peut-être temps de partir. [Libre au Clan]
» Peut importe où elle se trouve dans le ciel, et peut importe où nous nous trouvons sur terre, si on tend la main et qu’on ferme un œil, la lune n’est jamais plus grosse que le pouce.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Owari No Seraph RPG :: Votre personnage :: Présentation :: Présentation Validées-